Antoine Caubet

metteur en scène et comédien

♦ Finnegans wake (extrait) • déc. 2012
♦ Lucia di lammermoor (extrait) • mars 2013
♦ Oedipe roi (extrait) • nov. 2013
ANTOINE CAUBET - LE PARCOURS
Antoine Caubet, né en 1958, crée sa première mise en scène Le Pupille veut être tuteur de Peter Handke au Lucernaire, à Paris, en 1985. Il fonde à cette occasion la Compagnie Théâtrale Cazaril. Il monte les années suivantes Les Estivants de M.Gorki, la première version du Monologue de Molly Bloom d’après Joyce.
 
En 1990, il crée Novembre ou Âme d’hiver, d’après les œuvres de Thomas Bernhard, Peter Handke, Heinrich Von Kleist, Heiner Müller, Rainer Maria Rilke, Sophocle, Botho Strauss, Christa Wolff, puis Les Suppliantes d’Eschyle qu’il traduit.
 
À partir de 1991, il s’installe à Juvisy-sur-Orge et crée Les Morts d’Othello - Visions d’Othello d’après William Shakespeare, Le Monologue de Molly Bloom d’après James Joyce et Si je t’oublie Jérusalem d’après William Faulkner en 1993.
 
Il crée Ambulance de Gregory Motton repris lors de sa résidence au Théâtre Gérard Philipe (1994-1996). Il y crée quatre spectacles : Labyrinthes (création collective), L’Emastille du bol bleu de Thierry Paret et Antoine Caubet, Dramuscules de Thomas Bernhardt, Montagne d’après Thomas Mann et Electre de Sophocle.
 
En 1997, il présente au Carreau, à Forbach Dans le fond de ton cœur je scay de Thomas Aron.
 
Octobre 2001, création de Sur la grand’route d’Anton Tchékhov. Il adapte et met en scène La Pluie, d’après Rachid Boudjedra, spectacle présenté à Alger en mars 2003. En mai 2004, il crée La Mi-Temps de Jean-Paul Queinnec.
 
A l’automne 2004, il est invité à Tokyo par le Setagaya Public Theater pour créer, avec 16 acteurs japonais, une pièce contemporaine japonaise de Aï Nagaï : Regarde l’aéroplane comme il vole haut dans le ciel. Puis il met en scène Les Fusils de la Mère Carrar de Brecht
 
En 2005-2006, il est invité, avec l’auteur Jean-Paul Queinnec, à partager la saison du CDN de Dijon-Bourgogne où il crée A Voir puis Chantier Naval.
 
De façon régulière, Antoine Caubet a une activité de formation auprès de jeunes comédiens, en 2000 à l’Ecole du Théâtre National de Strasbourg, à Alger au Conservatoire national, puis plusieurs fois à L’Ecole de La Comédie de Saint-Etienne.
 
Il mène aussi régulièrement une activité de formation auprès de comédiens professionnels dans le cadre de stages AFDAS. Il est l’invité des CCF de Ouagadougou (Burkina-Faso) et Zinder (Niger) en 2006 pour y faire travailler un groupe de 16 acteurs sur Büchner, travail préparatoire d’un projet plus vaste en Afrique ces prochaines années.
 
Au printemps 2007, il est à nouveau l’invité du Setagaya Public Theater de Tokyo pour y mettre en scène Variations sur la mort de Jon Fosse. Il crée en juin 2008 Roi Lear 4/87 d'après William Shakespeare.
 
Il devient, à partir de mars 2009, artiste associé au Théâtre de l'Aquarium à La Cartoucherie jusqu'en 2012.

 


À L'APOSTROPHE
♦ mai/juin 2012 Roi Lear 4/87 d'après William Shakespeare en tournée au Château de La Roche Guyon, dans les villes d'Eragny-sur-Oise, Menucourt et Gonesse
♦ juillet 2012 Roi Lear 4/87 d'après William Shakespeare au Festival Off d'Avignon
♦ décembre 2012 Finnegans wake d'après James Joyce en tournée à L'-Théâtre des Louvrais / Pontoise
♦ mars 2013 création de Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti, avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise
♦ novembre 2013 Oedipe Roi de Sophocle en tournée à L'-Théâtre des Louvrais / Pontoise
♦ février/avril 2014 Roi Lear 4/87 d'après William Shakespeare en tournée à l'Espace Sarah Bernhardt de Goussainville, au Centre culturel de Jouy-le-Moutier, à la salle des fêtes de Montmorency