Festival d'Automne à Paris

Pluridisciplinaire, international et nomade, le Festival d’Automne à Paris, depuis 1972, invite des artistes et produit leurs œuvres.

Ses missions : passer commande à des créateurs, aménager des structures de travail entre professionnels français et étrangers, présenter et susciter des démarches d’ordre expérimental, accueillir en France des œuvres significatives inédites, témoigner des cultures non-occidentales.

« Ma seule fierté sera d’avoir révélé (parfois), imposé (souvent) les artistes que j’aime, d’avoir contribué à leur reconnaissance. Et surtout, je n’hésite pas à revendiquer mes engouements, mes partis pris, mes amitiés, mon entêtement même. J’en tiens pour le coup de foudre, en même temps que pour le compagnonnage de longue haleine. Qu’on n’imagine pas que le Festival d’Automne puisse exister sans passion. Boulez, Cunningham, Strehler, Chéreau, Dunn, Foreman, Cage, Stein, Stockhausen, Kagel, Xenakis, Ashley, Trisha Brown, Meredith Monk, Bryars, Grüber, Garcia, tant d’autres, sans oublier Robert Wilson (à qui l’on doit, dans le théâtre, le bouleversement copernicien du temps), on les a vus, on les reverra. Et d’autres encore, qui inventent, dans l’univers infini des sons, des rythmes, des gestes, des signes, des couleurs. Il y aura encore des découvertes, des émerveillements, des éblouissements, des aventures. »
Michel Guy, 1978
Fondateur du Festival d’Automne à Paris