FRANÇOIS MECHALI

compositeur et contrebassiste

♦ Histoires de résonances (extrait) - déc. 2008
♦ La transméditerranéenne (extrait) - avril 2010
♦ Haut les basses (extrait) - déc. 2010
♦ Le dibbouk oratorio (extrait) - déc. 2011
FRANÇOIS MECHALI - LE PARCOURS
« Contrebassiste polyvalent et grand technicien, s’exprime avec un égal talent dans des contextes aussi divers que le jazz classique, les musiques modales et la musique improvisée européenne. Son style repose sur la solidité, la vélocité, l’intensité narrative et le sens du risque... » Voici comment le présente le dictionnaire du jazz (Editions Robert Laffont).
 
Il débute par des Etudes classiques au conservatoire de Versailles. Parmi les premières étapes décisives, il cofonde le Cohelmec ensemble, joue dans le Dharma et la Machi-Oul big band. Il est appelé très rapidement à travailler régulièrement avec Anthony Braxton, Joachim Kuhn, Kenny Wheeler, Shahib Shihab, Buddy Collette, Charlie Mariano, Stu Martin, Enrico Rava, Daniel Humair, François Jeanneau, Michel Portal, Martial Solal, Didier Lockwood, Tony Coe, Fredy Studer... La liste pourrait être, bien entendu, plus longue. Grâce à ce parcours jonché de rencontres, il est très actif sur la scène internationale du Jazz et joue dans de nombreux festivals.
 
En dehors de son parcours de musicien de Jazz, son bagage technique classique et son intérêt profond à participer à d'autres expériences enrichissantes lui permettent de participer à de nombreuses créations dans le domaine de la musique contemporaine : Ubu à l'Opéra, les Lectures de Michaux, Les Travaux d'Hercule... d'Antoine Duhamel. Le Rouge et le Noir (opéra de Claude Prey), L'Histoire du Soldat de Igor Stravinsky, des œuvres de Georges Aperghis, Elliot Scharp. Il joue avec Ars Nova (diverses pièces de Marius Constant.....).
 
Il a été élu en 1989 par un jury de critiques spécialisés parmi les meilleurs musiciens de l'année. Il a été co-directeur de l'ORJ de Lorraine avec Barry Altschul de 1992à1994 (concerts en France et en Allemagne). Son activité discographique est très importante puisqu'il a enregistré plus de 60 albums à ce jour dont 5 sous son nom : Le grenadier voltigeur avec Kenny Wheeler et Radu Malfatti..., Orly and Bassalbum solo, Détachements d'orchestres avec Daniel Humair-Larry Schneider et l'ensemble Ars Nova, L'Archipel, opéra pour chœur-orchestre et trois chanteurs solistes et La Transméditerranéenne projet de rencontre entre la musique Arabo-Andalouse,le Jazz et la musique classique européenne.
 
Il est en résidence à Thiais en 1998 et en 2000 pour la commande et la création du Dibouk, à Fontenay aux roses en 2001 pour La Transméditerranéenne, à L’apostrophe scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise en 2003-2004 pour la commande et création d'Histoires Simples. Une nouvelle résidence autour d'Histoires simples a eu lieu au Centre des Arts à Enghien-les-Bains tout au long de l'année 2004-2005.
 
Il est nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 2007.

 


A L'APOSTROPHE

♦ avril 2008 Remix/Tinguett au Centre culturel de Jouy-le-Moutier
♦ décembre 2008 création de Histoires de résonances, avec la complicité de Carole Thibaut, au Centre culturel de Jouy-le-Moutier
♦ février 2009
> Histoires de résonances au Centre culturel L'imprévu/St-Ouen-l'Aumône
>Trio Répertoire, à l'Espace Lino Ventura/Garges-lès-Gonesse
♦ mars 2009 Trio Transméditerranéenne, à Sarcelle
♦ avril 2009 Trio Transméditerranéenne, à Gonesse
♦ avril 2010
>création de La transméditerranéenne et les Gnawa du Maroc à l'occasion du Festival Banlieues Bleues.
>La transméditerranéenne et les Gnawa du Maroc à l'Auditorium de Coulanges / Gonesse.
>La transméditerranéenne et les Gnawa du Maroc à L'-Théâtre des Louvrais / Pontoise.
♦ décembre 2010 création de Haut les basses ! à L'-Théâtre des Arts / Cergy-centre.
♦ décembre 2011 création du Dibbouk oratorio, dans le cadre de la Nuit du jazz 4è, à L'-Théâtre des Louvrais / Pontoise.

♦ avril 2016 création du Dibouk mis en scène par Marc Prin, à L'-Théâtre des Arts / Cergy-centre