LES ENFANTS DE LA TERREUR

dans le cadre du FESTIVAL THÉÂTRAL DU VAL D'OISE

Judith Depaule, Cie Mabel Octobre
corps politiques, luttes sociales

Que sont nos utopies devenues ? Celles que la vague mondiale de protestation contre la guerre du Vietnam et les troubles sociaux issus de mai 1968, ont entraîné dans leur sillage. Des mouvements portés par les rêves révolutionnaires, actifs dans différents pays y compris même jusqu’à prôner la violence.

Judith Depaule, dont certains connaissent déjà la démarche artistique, poursuit ses expériences performatives à la suite de sa trilogie sur le sport et les femmes présentée dans son intégralité à L’apostrophe, il y a deux ans. Son spectacle Les enfants de la Terreur s’empare de ce vaste sujet, engagement et démesure, utopie et destruction, violence effective ou perçue comme telle, comment définir le monde d’aujourd’hui ? La metteure en scène tisse images d’archives et écriture scénique autour de sept comédiens et d’une triple partition, textuelle, corporelle et musicale.

>durée estimée : 2h15

> ce qu’en dit la presse
"Qu’on ne s’imagine pas qu’il ne s’agit là que de théâtre historique. À chaque pas, Judith Depaule, sans le dire ouvertement ni le sous-entendre plus ou moins élégamment, nous conduit à nous interroger sur notre temps."
Jean-François Picaut - Les trois coups, 13 novembre 2014