MASTER

David Lescot I Jean-Pierre Baro • Extime Compagnie

Dans ce futur proche inventé de toutes pièces par David Lescot, le rap serait une matière enseignée au collège. Alors ici, l’élève est envoyé au tableau pour retracer l’histoire du rap, depuis son implantation en France il y a un trentaine d’années jusqu’à aujourd’hui. Mais ça tourne au vinaigre. L’adolescent et l’enseignant s’affrontent, dans un battle qui fait résonner dans l’espace de la salle de classe cette culture issue de la rue. La joute verbale engage une réflexion sur l’autorité et les rapports de pouvoir, mais aussi sur les béances de l’enseignement de l’Histoire en France. Dans Master, ça “rap” et ça dérape, comme pour mieux rappeler à quel point cette culture urbaine permet aux voix de s’élever contre l’oppression sociale. 

 

----------
NOTE D'INTENTION

Ce serait dans un futur proche. Tellement proche qu'on ne verrait aucune différence avec le présentd'aujourd'hui. Sauf une chose : le rap est devenu une matière enseignée au collège. Ce qui veut direqu'on étudie son histoire, ses œuvres majeures, ses grands noms, ses dates, ses principales batailles,ses différents courants, son évolution, mais aussi ses techniques, ses styles, ses différents types deflow. On en enseigne aussi bien la théorie que la pratique. Tout se passe dans une salle de classedonc, pendant qu’un élève passe un examen oral de rap devant son professeur… Et comme dans lerap, ainsi qu'à l'école, il est souvent question de pouvoir, l'examen menace de tourner à l'affronte-ment, ou même pire : au clash, ou carrément à la battle.

Ce spectacle a pour lieu de répétition et de création une classe de collège des Yvelines. Joué et chantépar deux interprètes dans un face-à-face professeur/élève, Masterinterroge le rapport à l’autorité età l’Histoire de France, en s’inspirant d’une autre histoire en mouvement, celle du rap et de la culturehip-hop. Musique et culture implantées en France depuis trente ans, les jeunes de moins de dix-huitans n’ont jamais connu le paysage musical sans rap. Devenu incontournable dans les collèges et ly-cées d’aujourd’hui, il est désormais partout et transgénérationnel. C’est aussi le creuset où s’écrit lespectacle, le langage où s’invente cette leçon d’une Histoire de France méconnue.

 


texte David Lescot I mise en scène Jean-Pierre Baro I avec Amine Adjina, Rodolphe Blanchet I musique Loïc Leroux I collaboration artistique, régie générale Franck Gazal  I ©Joëlle Jolivet

 Coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - centre dramatique national I Extime • Spectacle créé dans le cadre d’Odyssées en Yvelines, biennale conçue par le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - centre dramatique national • Partenaire Conseil départemental des Yvelines • Aide Ministère de la culture et de la communication–Drac Ile-de-France I Ville de Sartrouville I Région Ile-de-France dans le cadre de la permanence artistique et culturelle.

AUTOUR DU SPECTACLE 

• durée 55 min
--------

PARTENAIRE(S)