MINUIT

Tentative d'approches d'un point de suspension

Yoann Bourgeois • CCN2 - Centre chorégraphique National de Grenoble

Yoann Bourgeois a l’art de questionner l’existence par la simple mise en jeu des forces physiques. À la croisée du cirque, du théâtre et de la danse, les corps font le récit de nos difficultés à vivre. La parole qui se dérobe, les objets du quotidien qui s’écroulent, la chute et la recherche de l’équilibre... À travers quelques‐unes des formes de la constellation toujours en expansion de ses numéros‐poèmes (Fugue/Balle, Fugue/Trampoline, La Balance de Lévité...), l’acrobate cherche à désamorcer le temps, explorant tout à la fois les dimensions physiques et métaphoriques de la « suspension ». Car lorsque la chute n’a pas encore débuté, à cet instant de présent absolu qu’est la suspension, tout est possible... 

 

----------
NOTE D'INTENTION

Minuit est un projet conçu par un artiste de cirque pour un théâtre. C’est une nuance qui a son importance. La notion de théâtralité au coeur de notre démarche y est traitée avec la plus grande matérialité.

Minuit se réinvente dans chacun des théâtres,à la mesure singulière de ces lieux, grâce à nos agrès, comme si la scénographie dans laquelle s’inscrivent nos actions était la cage de scène elle-même. Jouer avec le théâtre est doncà entendre dans son sens propre. Il est important qu’il y ait du vide entre nos agrès et que la cage de scène soit emplie d’hétérogénéité, pour permettre, avec ce jeu d’agencements, une écriture. Ces espaces révèlent le théâtre comme notre premier agrès.Le jeu est une notion transversale à toutema recherche et c’est de là que le processus de création se met en marche : chercher d’abord à jouer ensemble. "Jeu" est à entendre dans son plus large sens.

J’aime sa définition mécanique : espace laissé entre deux pièces pour leur permettre de se mouvoir librement.

Dans l’approfondissement de cette recherche, j’aime intégrer, construire ou reconstruiredes dispositifs physiques permettantd’amplifier un rapport de forces particulier,la non-manipulation, qui contraint l’acteur et se joue de lui. Le sens émerge donc de cette lutte,de ce corps à corps entre le dispositif et l’individu. Ces dispositifs ont en commun qu’ils rendent perceptible un point de suspension.Le "point de suspension" est une expression de jongleur pour dire ce moment furtif où l’objet lancé en l’air atteint le sommet de la parabole, juste avant la chute. J’ai pour passion la quête de ce point. Présent absolu. Endroit idéal - lorsque l’envol d’un corps atteint son apogée, et lorsque la chute n’a pas encore débuté. Absence de poids. Instant de tous les possibles.
Yoann Bourgeois

 


mise en scène Yoann Bourgeois • avec la complicité de Laure Brisa, Marie Fonte, Jörg Müller • musiques Laure Brisa, Philip Glass • création sonore et régie Antoine Garry • création lumière et régie Jérémie Cusenier • régie générale Audrey Carrot • Extrait de Chroniques 3 des jours entiers et des nuits entières de Xavier Durringer • ©Géraldine Aresteanu

 

production déléguée CCN2‐Centre chorégraphique national de Grenoble ‐ Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane • coproduction Compagnie Yoann Bourgeois, Tandem ‐ scène nationale / Arras DouaiIL’Agora ‐ centre culturel PNAC Boulazac Aquitaine
Yoann Bourgeois bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets et est en résidence territoriale à la Capi‐Théâtre du Vellein.
Le CCN2 est financé par la Drac Auvergne‐Rhône‐Alpes/Ministère de la Culture et de la Communication, Grenoble Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la Région Auvergne‐Rhône‐Alpes et soutenu par l’Institut français pour les tournées internationales.

AUTOUR DU SPECTACLE 

• durée 1h05
--------
• âge 8 ans et +

spectacle(s) lié(s) 
PARTENAIRE(S)