NUIT DU JAZZ

dans le cadre de 
Ambrose Akinmusire I Dhafer Youssef

L’un est californien, l’autre est tunisien. Le premier est l’un des plus brillants trompettistes de sa génération et joue sur le disque du second, qui revisite avec une inventivité sans limite l’art du oud. Le temps d’une soirée, Ambrose Akinmusire et Dhafer Youssef se succèdent sur le plateau de L’‐Théâtre des Louvrais pour illuminer cette 10ème Nuit du jazz. Jeune trompettiste virtuose à la trajectoire fulgurante, Ambrose Akinmusire impose avec The Imagined Savior Is Far Easier To Paint (2014) son aura de leader.
Dans un album plein de suprises, le musicien n’hésite pas à s’offrir quelques détours par la musique contemporaine ou à affirmer la responsabilité sociale qui lui incombe en tant qu’artiste. Joueur de oud et chanteur, Dhafer Youssef explore avec brio la fusion de la musique orientale et occidentale. Avec Diwan Of Beauty And Odd (2016), accompagné de ses complices issus de la fine fleur du jazz newyorkais (dont Aaron Parks au piano), il fait souffler sur la tradition une délicieuse brise groovy.

 

 


>AMBROSE AKINSUMIRE trompette Ambrose Akinsumire • piano Sam Harris • contrebasse Harish Raghavan • batterie Justin Brown • ©Emra Islek
>DHAFER YOUSSEF oud, chant Dhafer Youssef • piano Aaron Parks • contrebasse Matt Brewer • batterie Ferenc Nemeth • ©Flavien Prioreau