THE TEMPEST

Clôture du Festival Baroque de Pontoise

William Shakespeare, Simon-Pierre Bestion

Pour clôturer la 31ème édition du Festival Baroque de Pontoise ‒ placée sous le signe des «Turbulences» ‒, quoi de tel que le tourbillon de libertés insufflé par le jeune chef de 28 ans Simon-Pierre Bestion ? Personnalité originale et inspirée, il bouleverse les conventions de la musique classique et revisite avec intelligence et sensibilité les répertoires baroques (Henry Purcell, Matthew Locke) et vingtiémiste (Thierry Pécou, Frank Martin, Philippe Hersant). Sur une trame inspirée de la pièce de Shakespeare La Tempête, chanteurs, danseurs et instrumentistes brouillent les frontières entre les disciplines et promettent un délicieux déferlement musical et visuel !

 

----------

Aux origines de ce projet ambitieux, The Tempest (1611) de William Shakespeare (1564-1616) s’est imposé à moi pour exprimer les différents aspects de notre recherche et de notre travail. Tout d’abord, tout comme cet opus testamentaire et emblématique du dramaturge anglais explore les multiples facettes de la complexité humaine, notre programme traverse librement la diversité des époques et des styles musicaux, sans se limiter aux oeuvres écrites pour la pièce. Cette large exploration du répertoire, miroir de l’esprit pluriel de The Tempest, offre pleine licence à l’émotion et fonde l’identité de notre compagnie.

L’autre point de rencontre fondamental entre notre travail et la tragicomédie de Shakespeare est l’importance accordée à la nature et à ses éléments, l’attrait d’un autre monde et de l’inconnu – le titre de la pièce et le nom de notre compagnie (Cie La Tempête) en témoignent d’emblée. À travers nos choix musicaux se déroulent les paysages imaginaires de l’île enchantée, se traduit la psychologie de certains personnages, s’incarnent des allégories…

À l’écoute de l’enregistrement, l’auditeur retrouvera la dramaturgie originelle, mais n’en verra pas pour autant l’exacte illustration : la pluralité des approches et le croisement des époques, des esthétiques et des langages – fruits d’un fin travail de transcription de l’atmosphère et de l’esprit de l’oeuvre – créent un univers fantastique, une île qui nous est propre et reflète notre interprétation de The Tempest. Cet assemblage musical a priori déroutant échappe ainsi à la paraphrase, stimule l’imaginaire et provoque un éveil constant et inconscient de l’auditeur, plongé comme en une sorte de récit de voyage aux multiples conteurs.

Ici réside une autre ambition propre à notre compagnie : perturber notre tranquillité afin d’exciter l’esprit et de l’emporter vers un ailleurs inconnu, de la même façon que Shakespeare, par son voyage en terre étrangère, pousse à l’introspection et la réflexion.
Simon-Pierre Bestion

 


direction artistique et musicale, conception, mise en scène, scénographie et voix-off Simon-Pierre Bestion • assistant à la direction musicale et sur-titrage Etienne Ferchaud • création et diffusion électroacoustique Roman Bestion • assistant à la mise en scène Vivien Simon • coach chorégraphique Célia Stroom  • chanteurs sopranos Ellen Giacone, Alice Kamenezky, Armelle Marq, Marion Thomas, Evelyn Vergara, Cécile Duroussaud, Anaël Ben Soussan, Hélène Richer - altos Cécile Banquey, Célia Stroom, Laura Malvarosa, William Shelton, Mathilde Gatouillat, Myriam Jarmache - tenors Samuel Rouffy, Vivien Simon, Ryan Veillet, Richard Golian, Thibaut Jacqmin, Joël Roessel - basses Adrien Bâty, Eudes Peyre, Florent Martin, Arthur Cady, Nicolas Josserand, Jean-Christophe Brizard • instrumentistes violons Camille Antoinet, Tiphaine Coquempot - alto Boris Winter - viole Julie Dessaint - théorbe Pierre Rinderknecht - orgue et clavecin Loris Barrucand - basson et flûte à bec Nicolas Rosenfeld - flûtes à bec Sébastien Marq - hautbois Jon Olaberria - hautbois et flûtes à bec Lucile Tessier - contrebasse Youen Cadiou - percussions  Michèle Claude • création lumière Pascal Noël • diffusion et amplification des instruments et des voix Nicolas David • Et toute l’équipe technique de L’apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise.

création collective avec les artistes membres de la compagnie La Tempête • coproduction La Tempête, Festival baroque de Pontoise et L’apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise • Soutenue depuis 2013 par la Fondation Orange et depuis 2015 par le Mécénat Musical Société Générale, La Tempête bénéficie également du soutien du Conseil Général de Vendée et est en résidence au Collège des Bernardins.

programme de salle: 
AUTOUR DU SPECTACLE 

durée 2h
--------
âge 14 ans et +