Théâtre de l'Usine

En 1981, pour la première fois, des spectateurs étaient autorisés à venir s'asseoir sur des gradins de fortune, installés dans ce hangar appelé à devenir le Théâtre de l'Usine. C'était à l'occasion de la deuxième biennale des Théâtres de Marionnettes de Cergy-Pontoise. La manifestation était promue par l'équipe du centre d'animation culturelle (CAC), aujourd'hui la scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d'Oise. Hubert Jappelle y présentait en création, une mise en scène pour grandes marionnettes de l'Antigone de Sophocle, complétée par une partition originale que Georges Aperghis avait composée à destination du chœur de la tragédie antique.

C'est dans ce lieu, aménagé alors dans une friche industrielle, que s'est imposée la nécessité de mener un travail expérimental portant sur l'expression, la recherche, la création, l'interprétation, la transmission et la formation. En somme, tout ce qu'implique d'important la pratique du théâtre.

>Les abonnés de L'apostrophe bénéficient du tarif réduit sur présentation de leur carte d'abonnement.

spectacle(s) lié(s)