Théâtre de Sartrouville

Le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines est un centre dramatique national basé à Sartrouville dans les Yvelines.

En 1966, le Théâtre de Sartrouville est dirigé par Claude Sévenier qui invite Patrice Chéreau et Jean-Pierre Vincent à venir s’installer dans la salle des fêtes de Sartrouville, aujourd’hui l'Espace Gérard-Philipe. Patrice Chéreau a 22 ans dans la France d'avant-Mai 68, il prend la direction du théâtre. Comme la plupart de ses compagnons, il s'engage dans un théâtre politique où il affiche des positions affirmées. En 1965, il met en scène L'Héritier de village de Marivaux puis l'année suivante une pièce d'Eugène Labiche : L'Affaire de la rue de Lourcine. Il assure également la mise en scène des Soldats de Jakob Michael Reinhold Lenz en 1967. En 1969, la faillite, du théâtre, pousse Patrice Chéreau vers l'Italie, où il intègre le Piccolo Teatro.

En 1969, après le départ de Patrice Chéreau, Catherine Dasté et sa compagnie La Pomme verte s’installe à Sartrouville jusqu'en 1980. Françoise Pillet lui succède jusqu'en 1988.

En 1986, un nouveau théâtre conçu par les architectes Valentin Fabre, Jean Perrottet et Alberto Cattani est inauguré. La salle comporte 850 places et le théâtre dispose d'une salle de répétition. L’Espace Gérard-Philipe devient le lieu d’accueil de la programmation municipale.

En 1989, Claude Sévenier prend la direction de Heyoka, centre dramatique pour l’enfance et la jeunesse. Le Théâtre de Sartrouville réunit en un même lieu :
• une scène nationale,
• un collectif d’artistes associés,
• un centre dramatique national pour l’enfance et la jeunesse, Heyoka.

Stanislas Nordey, Olivier Py, Nicolas Lormeau, Arlette Bonnard, Marcel Bozonnet, font le pari de la création pour les enfants. Angélique Ionatos, compositeur et interprète, et Joël Jouanneau deviennent artistes associés.

En 1997, Odyssées 78, biennale de création théâtrale pour la jeunesse, est créée en partenariat avec le Conseil général des Yvelines. Cécile Garcia-Fogel est artiste associée en 1998.

En 2001, la scène nationale de Sartrouville et Heyoka, le centre dramatique pour l’enfance et la jeunesse, fusionnent. Le Théâtre de Sartrouville devient centre dramatique national, codirigé par Claude Sévenier et Joël Jouanneau.

Le 1er janvier 2004, Laurent Fréchuret est nommé aux côtés de Claude Sévenier, et à partir de 2006, il dirige seul Théâtre de Sartrouville. En 2008-2009, la manifestation Odyssées 78 devient Odyssées en Yvelines et le CDN devient Théâtre de Sartrouville et des Yvelines.

Depuis le 1er janvier 2013, Sylvain Maurice est directeur du CDN, accompagné d'un « Ensemble artistique » : 3 metteurs en scène (Bérangère Vantusso, Jean-Pierre Baro, Olivier Coulon-Jablonka) et 1 musicien-compositeur (Alban Darche).

Une extension au Théâtre, comprenant une petite salle de 250 places et un lieu de répétition ouvre en janvier 2014.

La 10e édition d'Odyssées en Yvelines aura lieu de janvier à avril 2016.