ZVIZDAL

Tchernobyl - si loin, si proche

Groupe Berlin I Cathy Blisson

Deux fois par an, pendant quatre ans, de 2011 à 2014, été comme hiver, Cathy Blisson, Bart Baele et Yves Degryse se sont rendus à Zvizdal en Ukraine pour y rencontrer et y filmer les deux derniers habitants de la région. 26 avril 1986 : Tchernobyl. Dans un rayon de 30 kilomètres carrés, tous les habitants sont évacués. Mais Pétro et Nadia, couple d’octogénaires, refusent de quitter leur ferme. Car « si tu es habitué à la vie quelque part, il faut y rester » dit Pétro. Alors bravant les radiations, la solitude et la rudesse des conditions, ces deux-là continuent à vivre là. Fidèle à une forme de théâtre documentaire et filmique qui leur est propre, le groupe BERLIN montre avec Zvizdal l’improbable beauté d’un enracinement.

 

----------
NOTE D'INTENTION

Tchernobyl, le 26 avril 1986.

L'échec d’un essai nucléaire et l’explosion d’un réacteur bouleverse à jamais la vie des riverains de la ville de Pripyat et alentours. Sur un rayon de 30 km autour du réacteur, les habitants de quelques 90 villes et villages seront forcés de quitter leurs domiciles, pour ne plus jamais y retourner.

Pétro et Nadia, un couple d'octogénaires ayant toujours vécu à Zvizdal, refusent l’évacuation et la nouvelle maison qui leur est attribuée. Ils décident de rester chez eux, dans le village qui les a vu naître. Un village fantôme. Leurs anciens voisins ne font plus partie du paysage, seuls leurs maisons pillées témoignent encore de la vitalité d'antan. Lieux pétrifiés, recolonisés par la végétation qui a de nouveau libre cours. Zvizdal nous mène à la rencontre de Pétro et Nadia, survivant à plus de 80 ans passés au cœur de la zone contaminée, dans une solitude délibérément choisie. Sans eau courante ni électricité, loin de toute ligne téléphonique ou bureau de poste.

Pendant cinq ans, Bart Baele, Yves Degryse et Cathy Blisson se sont rendus à Zvizdal deux fois par ans, pour passer du temps avec Pétro et Nadia, les interviewer, et filmer l'évolution de leur existence.

Comment supporte-t-on des années d'isolement ? Comment évolue le couple en vieillissant ? Que se passera-t-il si l’un d’eux vient à mourir ? Seront-ils rejoints à Zvizdal par d'anciens ou nouveaux voisins, ou le village sera-t-il lentement mais sûrement grignoté par la végétation qui gagne chaque jour un peu plus de terrain ? Il y a les superstitions, la vodka, les murmures et les jurons, les prières et les chansons, les maux de dents, les affres de la vieillesse, la marche de plus de 20 km pour acheter du pain au checkpoint, l’attente de visiteurs du monde extérieur, au passage aléatoire. Il y a la très vieille vache et le cheval maigre comme un clou.

Une histoire faite de solitude, de survie, de pauvreté, d’espoir, et oui, d’amour, entre deux personnes âgées cernées par une radiation incolore, inodore, mais omniprésente.

 


concept Bart Baele, Yves Degryse, Cathy Blisson I avec Nadia & Pétro Opanassovitch Lubenoc I interviews Yves Degryse, Cathy Blisson I caméra et montage Bart Baele, Geert De Vleesschauwer I scénographie Manu Siebens, Ina Peeters, BERLIN I interprète Olga Mitronina I composition musicale Peter Van Laerhoven I ©Frederik Buyckx, BERLIN

Production BERLIN & Cathy Blisson • Coproduction  Het Zuidelijk Toneel / Tilburg I PACT Zollverein / Essen I Dublin Theatre Festival I CENTQUATRE / Paris I Brighton Festival I BIT Teatergarasjen - House On Fire / Bergen I Kunstenfestivaldesarts / Brussels I Künstlerhaus Mousonturm Frankfurt am Main I Theaterfestival Boulevard / Den Bosch I Onassis Cultural Centre / Athens • Collaboration deSingel / Antwerp • Soutien Flemish Government • BERLIN est artiste associé au CENTQUATRE / Paris • Remerciements Wim Bervoets, Brice Maire, Lux Lumen, Els De Bodt, Pascal Rueff, Morgan Touzé, Christophe Ruetsch, Isabelle Grynberg, Nadine Malfait, Natalie Schrauwen, Katleen Treier, Piet Menu, Anthe & Ama Oda Baele, Remi & Ilias Degryse.

 

AUTOUR DU SPECTACLE 

• durée 1h15
--------
• âge 14 ans et +